AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dovidenja Jansen {finie}

Aller en bas 
AuteurMessage
Jansen Dovidenja
Apprenti
Apprenti


Messages : 43
Date d'inscription : 27/05/2011
Age : 23
Localisation : quelque part

MessageSujet: Dovidenja Jansen {finie}   Jeu 23 Aoû - 12:27



*NDovidenja Jansen


    feat Dovidenja Jansen

      ~Nom: Dovidenja

      ~Prénoms: Jansen

      ~Âge: 21 ans

      ~Race: Draconide

      ~Pouvoirs: à part les dons offerts par la race qui me sont conférées (hum passons) euh…Je saute très haut, 10 m max, Je manie la lance et tout ce qui se rapproche d’un bâton comme personne et je peux ressentir les douleurs des autres.


*Biographie

~Description Physique: : Les apparences sont parfois trompeuses, surtout chez moi, que ce soit au niveau physique ou mental. Je suis grande mais pas pour autant maladroite, j’ai un visage allongé et doux mais pas forcément amical. Mon sourire blanc est charmeur mais cache souvent un petit sadisme malicieux. Je n’ai pas un corps de mannequin ni la démarche, je me fiche bien de l’image que je donne, étant naturellement rebelle. Mes mains ne sont pas soignées et parsemées de cicatrices en tout genre comme mes bras musclés et dénudés. Je ne crains pas le froid, comme je déteste avoir les bras couverts à par au niveau du poignet qui est munit d’un large bracelet de cuir dur, je porte des hauts et des vestes sans manches.
Au niveau vestimentaire, le plus simple et pratique possible, des bottes qui tiennent bien les chevilles, souples et en cuir (je sais j’aime le cuir). Un pantalon en tissu épais noir et moulant, un débardeur noir pour aller avec le reste et une veste sans manche qui descend jusqu’au creux de mes genoux. J’aime ces couleurs sombres qui font ressortir ma chevelure, un roux clair et reposant ainsi que ma peau pâle.
Sur mon visage, les premières choses qu’on remarque sont mes yeux bruns foncés, perçants, enfantins et espiègles. Mes lèvres sont normales quand à mon nez, il est cassé, qu’y peut-on quand on est casse-cou ? Quand mes cheveux sont attachés, on peut apercevoir les piercings à mes oreilles dont un avec une chaine tout le long du cartilage mais ce sont les seuls trous sur mon corps, les autres se sont refermés.


~Description Mentale:Contrairement à ce que mon visage affiche, je suis asociale, ce n’est pas que je n’aime pas les gens mais j’aime être seule. Quand je me trouve dans un groupe, je ne parle pas beaucoup, j’observe. Si je rencontre quelqu’un, je ne parlerais pas la première au risque de choquer certaines personnes. Certains me croient muette ou folle mais je ne suis ni l’un ni l’autre, peut-être un peu pour le deuxième cas mais avec modération.
J’adore jouer des rôles, je suis ce que les gens voient de moi, je m’adapte tant que ça m’arrange. Si on me manque de respect ou qu’on use de moi, je deviens plutôt maléfique ou colérique. Je déteste les machos et m’amuse à marcher sur leur plate-bande s’ils s’avisent de m’embêter. Je suis un peu fausse mais pas hypocrite. Je n’ai pas que des qualités, j’ai aussi beaucoup de défauts, la liste est longue et les gens qui me côtoient s’en rendent vite compte.
J’ai un morale de fer, il en faut beaucoup pour me faire du mal psychologiquement. Ce qu’il y a aussi c’est que je suis très paradoxale avec moi-même, je peux dire que j’aime quelque chose et la seconde après montrer le contraire. Mon humour n’a pas de limite, c’est lui qui me permet de ne pas être rancunière. Une dernière chose qu’il faut qu’on sache, si je souris de toutes mes dents, ce n’est pas obligatoirement parce que j’apprécie la personne mais plutôt parce que je la détest

~Histoire:
    Comme toute personne, j’ai un début à mon histoire qui m’a forgé telle que je suis maintenant. Mais peu de personne essaye d’oublier ses souvenirs d’enfance comme je le fais. A dire vrai, je hais les revoir défiler devant mes yeux, je hais quand une personne me demande d’où je viens ou quoi que ce soit à propos de ma famille. Tout simplement parce que je n’en ai pas.
    Déjà à ma naissance personne ne voulaient de moi, ma mère, que je n’ai jamais connue, s’est faite violée par un illustre inconnu. Elle devait être jeune à l’époque parce qu’elle m’a abandonnée à mon sort, je me suis retrouvée dans un groupe qui a bien voulu d’un bébé ou je mourrais.
    Toute mon enfance a été heureuse, le seul hic dans ce conte de fée…c’est que le groupe qui m’avait recueillit était constitué de mercenaires avec leurs familles. A la limite, ça ne me dérangeait pas d’être entourée de gros balourds ivrognes et sales, je m’y étais faite. Ils m’ont même éduquée comme leurs propres fille, non tout était parfait, le vie était belle, j’apprenais l’art de me battre et le pickpocket lors des grands marchés avec les autres enfants. Sauf que j’étais différente, ma chevelure a été la grande cause des brimades de mes camarades au début très gentilles. Seulement, j’avais prit gout à la délinquance en série et j’en devenais meilleur qu’eux. Les filles me regardaient de travers, une fille ne joue pas au garçon et les garçons étaient jaloux.
    À mes seize ans, mon groupe rencontra un autre clan de mercenaires, ils ne s’entendaient pas à merveille mais se partageaient tout de même les boulots avec fairplay. Au moins une qualité chez ces peuplades. Enfin, revenons à nos moutons, une jeune fille de mon âge avait tendance à commencer à regarder aux garçons. Et boum, on retourne dans le conte de fée avec le prince charmant, il y avait justement un beau garçon dans l’autre groupe. A cette époque, j’étais encore plus ou moins naïve. Nous nous sommes rapprochés malgré les interdictions des adultes respectifs des clans.
    Et oui, l’amour fou existe. Seulement, un soir, on revenait d’une de nos escapades et les deux groupes se disputaient, l’un accusait l’autre d’avoir violé une des filles. La fille en question avait été retrouvée complètement saccagée et morte, les seuls hommes dans les parages étaient les mercenaires et ceux de mon clan n’auraient jamais fait ça. Les autres plaidaient l’innocence mais la rage était trop profondément ancrée dans les cœurs des autres. La dispute dégénéra très vite, un des chefs leva sa hache et fracassa le crâne de l’autre ce qui ouvrait une guerre. De suite, les hommes étaient les uns sur les autres, on entendait les cris sauvages des mercenaires, la chair tranchée, les os brisés et très vite, l’herbe se recouvrit du liquide rouge. Ce fut un carnage.
    Mon clan avait réussit à finir tout les hommes du coté adverse et s’occupaient maintenant des femmes et enfants, leurs cris aigus retentissent encore dans ma tête. Pendant tout ce temps j’étais restée en arrière avec mon amoureux mais je n’agis pas assez vite. Mes camarades nous avaient vite repérés et foncèrent sur lui. Il fut amené au centre du carnage et accusé du viole de la jeune fille. A ce moment, mes paroles ricochaient sur les oreilles des miens, ils ne voulaient rien entendre. Ils le torturèrent et le démembrèrent avant de le finir à la hache, le dévisageant complètement.
    Je fulminais, les images des tortures repassaient dans mon esprit comme un couteau qu’on enfonçait, des garçons m’avaient retenue de le secourir. Je n’entendis plus que le battement de mon cœur et une rage sans nom monter. Mes larmes se séchèrent et mon visage se crispa en une expression froide, mes yeux devinrent noirs de colère. Le mouvement rapide des flammes se refléta et une poussée d’adrénaline m’aida à me dégager. Je n’étais plus réellement consciente de mes actes, j’arrachai de sa ceinture la hache d’un des hommes et l’enfonçai dans sa colonne vertébrale en poussant un cri horrible. Le poids du corps m’emporta mais je me relevai aussitôt en retirant la hache et d’un élan continuai mon travail. L’homme suivant eut la tête coupée tandis que la hache continua son chemin dans la jambe de son voisin.
    Cette fois-ci, je ne réussis pas à la récupérer et attrapai une lance, elle virevolta et se planta dans l’œil d’un des mercenaires qui se ruait contre moi. Les autres suivirent leur camarade aussi bien au combat que dans les limbes de la mort. Je n’eus aucun arrêt, la lance se plantait dans l’estomac de l’un puis passait au suivant, mes pieds semblaient danser, gardant un équilibre parfait. Mon visage était rouge de sang tout comme mes vêtements, je n’étais plus qu’un démon rouge. Je fis tourner ma lance dans tout les sens, je frappai mes ennemis de haut en bas et de gauche à droite, même en diagonale. Autour de moi, les cadavres s’empilaient, je fus très vite dans une flaque de sang.
    Le dernier homme se vit planter la lance dans la cuisse, lorsque la lame se dégagea, un geyser de sang m’aspergea, les femmes et enfants avaient fuit et je me retrouvai seule. Mes genoux se dérobèrent et je me laissai aller dans la flaque de sang à mes pieds pour verser mes dernières larmes. Pour un premier meurtre, je n’avais pas été de main morte, je laissais une bonne dizaine de veuves derrière moi. Je crois que cette effort m’avait puisé toute mon énergie parce que je m’endormis au milieu des cadavres, je ne vous dis pas l’odeur le lendemain, je crois même que c’est elle qui m’a réveillée.
    J’avais une couche de sang séché qui recouvrait tout mon corps, j’observai le massacre sans aucunes émotions, il n’y avait plus un seul être vivant mais une odeur âcre à faire fuir le plus gros prédateur. Comme un zombie, je me munis de quelques armes comme des couteaux, une épée et la lance qui avait résisté tout le combat.
    Depuis ce jour, je vagabonde un peu partout et me suis promise d’oublier mes seize premières années, je me suis construit une nouvelle vie solitaire et je prends tout les boulots qu’on me propose, une fois que je m’en lasse, je disparais vers d’autres contrées.


*Le RolePlayeur


    ~Prénom:X

    ~Âge:17 ans

    ~Centre d'intérêt:peu et beaucoup de chose en même temps ^^

    ~Comment avez-vous découvert le forum?:du fondateur

    ~D'ou vient ton avatar?Texte






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dovidenja Jansen {finie}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FT d'Amy (finie)
» [Validée]Nagi Souichirou [finie]
» Lia pas finie
» Carmiooro NGC [MAJ finie]
» Andalucia [MAJ finie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vorkuta's future :: Arrive à Vorkuta ! :: Présentations.-
Sauter vers: