AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Will. Lhyov C. Lewis »

Aller en bas 
AuteurMessage
Will. Lhyov C. Lewis
Apprenti
Apprenti
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 15/01/2011

MessageSujet: « Will. Lhyov C. Lewis »   Mar 21 Aoû - 14:29

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

feat. Andy Biersack

Will. Lhyov C. Lewis
« dans la rue c'est comme dans jungle : tuer ou être tué »

»Personnage
NOM ; Lewis
PRÉNOMS ; William Lhyov Christopher
ÂGE ; 18 ans
RACE ; Draconide
POUVOIRS ;
Rôleplayeur«
PRÉNOM ; Yên. ~
ÂGE ; 15 ans.
CENTRE D'INTÉRÊT ; Trop long !
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ; Une pub je crois...

»D. Physique
On dit que l'apparence compte peu... mais c'est des conneries ; Bon alors pour commencer, Lhyov est beau. Non mais faut pas se faire d'illusions, y'a pas moyen de dire le contraire... il a une gueule d'ange et est super bien foutu. Il mesure 1m80 pour une soixantaine de kilos de muscles, qui ne se voient pourtant pas tant que ça. Un mec svelte c'est mieux qu'un mec bodybuildé, surtout pour un assassin qui essaye de passer inaperçu. Il a une peau très pâle, qui fait ressortir son épaisse chevelure noire dans laquelle il prend un malin plaisir à passer ses doigts pour les ébouriffer, simple tic. Il s'amuse à les coiffer de temps en temps, par fantaisie ou parce qu'il aime ça. Quand on dit visage d'ange, c'est parce qu'il est naturellement beau. Petit, il en avait rien à faire de cette beauté, mais maintenant qu'il a grandi, il a appris à s'en servir comme d'un atout. Charmer les gens pour obtenir ce qu'il veut... si les démons existaient, il serait un incube tellement il est doué à ce jeu. Une peau douce et lisse au toucher comme au regard, sans soins particuliers néanmoins... manquerait plus que ça, qu'il se tartine de lotions hydratantes ! Cette même peau est, contrairement à ce qu'on pourrait penser, est assez fragile. Autant qu'un humain en vérité, mais elle a l'avantage de cicatriser vite, grâce à ses gènes de dragon et un pouvoir de régénération rapide. Ainsi, les marques de combat s'estompent vite, laissant une peau douce quasiment en permanence. Son cou est orné d'une chaîne en or blanc, le collier de William, orné d'une petite dent de dragon frappée du blason des Lewis, puissante famille de Draconides. Il la garde généralement cachée à l'intérieur de ses blousons et autres t-shirts, ne le sortant que lorsqu'il se présente comme étant William Lewis, et non pas Lhyov Lewis. Exerçant la profession d'assassin, Lhyov adopte un style vestimentaire très sombre, pour se fondre le mieux dans le paysage. Il porte un anneau au majeur droit, gravé de signes étranges dont il n'a jamais cherché la provenance et qui cache une sorte de procédé magique qui, quand il le veut, peut se transformer en une énorme faux noire qu'il manie à la perfection. Cet anneau, il lui arrive de le triturer un peu quand il est frustré ou qu'il est sur le point de s'énerver, comme si ça allait l'aider à se calmer. Après si ça marche, c'est une autre question. Il dissimule toutefois quelques couteaux dans ses vêtements, qui sont des instruments plus évidents à manier quand même quand on veut tuer discrètement. Il n'aime pas s'en servir mais parfois, il n'a pas vraiment le choix. Aussi, d'étranges marques noires apparaissent sur son visage lorsqu'il fait appel à l'un de ses pouvoirs, ou même lorsqu'il se sert de sa faux, on ne sait pas pourquoi.

Ensuite, avant d'être un assassin/riche héritier, Lhyov est avant tout un Draconide. Ce qui veut aussi dire qu'il a le pouvoir de se changer – totalement comme partiellement – en dragon. Il se transforme alors en un dragon ailé haut de trois ou quatre mètres, ce qui n'est pas énorme quand on sait qu'il mesure un mètre quatre-vingt sous forme humaine. Ses écailles sont noires, avec quelques reflets bleu métallisé qui donnent une couleur absolument majestueuse, surtout au soleil. Il perd alors l'usage de la parole, quoique c'est pas plus mal car un dragon qui parle, c'est un peu ridicule. Peu importe le timbre de voix, aussi mélodieux soit-il. Donc il ne parle pas, il crache du feu – normalement il s'enflamme n'importe quelle partie du corps étant humain, mais son organisme dragon font que les flammes sortent de sa bouche – bleu foncé, noir au cœur. Pourquoi cette couleur ? Lui-même ne sait pas, mais c'est mieux ainsi car il hait le feu rouge. Ce feu écarlate qui a tué sa seule famille.
Les transformations ne lui réussissent pas. En effet, il ne maîtrise qu'une seule partie pour sa transformation partielle : ses ailes. Impossible de faire apparaître autre chose, peut-être parce qu'il manque d'entraînement. Mais bon, il peut voler en restant humain, c'est déjà ça de gagné. Ses ailes, quoiqu'un peu plus petites que sous sa forme draconienne, restent tout de même assez grandes, et gardent une couleur noire aux reflets bleus.
D. Mentale«
Ce n'est pas que je n'aime pas me mélanger mais disons que les aigles ne volent pas avec les pigeons ; Prétentieux – Politiquement incorrect – Colérique – Violent – Injurieux – Jaloux – Possessif – Sociable – Charmeur – Extraverti – Ne tient pas l'alcool – Rancunier – Chanteur

Pour être arrogant, Lhyov l'est à 100% et personne ne pourra le nier. Sauf lui-même, évidemment. D'après le concerné, il est seulement « conscient de sa supériorité par rapport aux autres. » Un peu je-m'en-foutiste sur les bords et totalement politiquement incorrect, Lhyov n'en a que très peu à faire de ce peut bien penser son entourage, que ce soit de son physique ou de ses paroles. En parlant de paroles, il est assez injurieux, mais on ne va pas lui en vouloir, parce qu'il a grandi dans un univers ou si t'en dis pas, tu passes pour un faible. Les derniers événements ainsi que sa profession d'assassin font de lui un personnage solitaire, mais il ne dit pas non à un peu de compagnie. Que ce soit des hommes pour boire et s'amuser, ou les filles pour un peu de bon temps, il a un tempérament sociable et attachant, pour qui les gens craquent... malgré son arrogance. Mais il ne préfère pas se lier aux gens, de peur de les perdre s'il s'y attache trop. Taquin, il aime embêter son entourage rien que pour s'amuser, et c'est encore pire quand il est saoul. Lhyov ne tient pas vraiment l'alcool, pour pas dire pas du tout, et quand il est bourré... monsieur est une perle. Il suffit de le voir pour le croire en tout cas.
Aussi, on a du mal à savoir s'il ment ou s'il est sérieux. Il peut vous sortir un « je vais te tuer ce soir » avec un tel sourire que vous douterez s'il est sérieux ou s'il s'agit d'une plaisanterie. Un peu flippant ouais. D'un naturel plutôt dragueur, il aime faire du charme à toutes les filles qu'il croise, juste pour le plaisir de se sentir désiré. Un atout de taille : sa voix. Il l'a découverte à seize ans, mais il sait qu'elle est belle, sa voix, que les gens aiment l'entendre chanter, qu'il a le pouvoir de vous transporter rien qu'en chantant. Il aime qu'on l'entende, qu'on parle de lui, qu'on le remarque. Un peu narcissique sur les bords, en effet.
On ne sait pas si c'est parce qu'il a une partie de dragon en lui mais il a un tempérament chaud comme la braise. Ses nerfs lâchent vite et à cause de ça, il s'énerve vite et peut être victime d'accès de violence. Il n'hésite pas à faire part de ce qui le détange, mais quand ça ne suffit pas, recourir à la force n'est pas un problème. Quoiqu'il en soit, il se met souvent en colère, et quand c'est le cas mieux vaut ne pas se trouver dans les parages... Même si ça ne se voit pas tellement, Lhyov est quelqu'un de très jaloux. Ne supportant pas qu'on touche à ce qui lui appartient, il fera tout pour le faire comprendre. Il est possessif aussi, car ça va de paire avec la jalousie.
Mais malgré tout, Lhyov reste quelqu'un de profondément blessé par tout ce qu'il a pu vivre depuis sa naissance jusqu'à maintenant, et il n'est pas rare pour lui de se réveiller en pleine nuit, en proie à des cauchemars concernant la nuit où il a perdu sa seule famille.

»Histoire«
Pour raconter l'histoire de Lhyov, on n'utilisera pas le très fameux « Il était une fois » qui introduit les contes de fées; parce que ça ne conviendrait pas. Donc on ne mettra rien.
Lhyov, on l'a abandonné à la naissance. Peut-être que ses parents n'avaient pas assez de moyens pour élever un enfant, peut-être était il le fruit d'un amour interdit, ou peut-être n'en voulaient-ils pas tout simplement... mais toujours était-ils qu'ils n'avaient pas eu assez de tripes pour s'en débarasser une fois pour toutes et avaient donc choisi de le laisser dans un berceau dans la rue, pensant que le froid ou la maladie allait le faire à leur place. Il avait donc été retrouvé au milieu d'une ruelle sombre, avec comme seule compagnie un berceau et un nom laissé sur un bout de papier : Lhyov. C'était un ado de quatorze ans, à la rue lui aussi, qui l'avait trouvé. William Christopher Lewis qu'il s'appelait. Un fils de riche Draconides qui avait choisi l'aventure au lieu de la vie d'aristocrate. Il s'était enfui de chez lui et errait dans les rues. On ne sait pas pourquoi il avait pris Lhyov sous son aile, mais toujours était-il qu'il avait en quelque sorte adopté le bébé. Ce dernier avait pu grandir avec un semblant de famille, puisqu'à partir de ce jour, William continua à recueillir d'autres enfvants abandonnés à leur triste sort par des parents pas fichus de terminer le travail qu'ils avaient commencé. Lhyov put apprend beaucoup de choses grâce au Lionide, notamment sa nature de Draconide. Ce fut à l'âge de 6 ans que William décida de l'initier au combat car « dans la rue, c'est comme dans la jungle : tuer ou être tué. » Cette citation, jamais Lhyov ne pourra l'oublier, car c'est notamment grâce à elle qu'il est devenu ce qu'il est aujourd'hui. Peu à peu, il découvrit ses pouvoirs, notamment sa transformation en dragon, mais aussi son pouvoir de création d'un feu d'une étrange couleur bleue. À dix ans, alors qu'il maîtrisait plus ou moins ces quelques capacités, William lui apprit comment se servir de la faux, un instrument énorme mais qui faisait des dégâts proportionnels à sa taille. Ainsi, à l'âge de douze ans, il put enfin sortir tout seul, équipé pour savoir se défendre ainsi que défendre les autres enfants. Plus il grandissait, plus il ressemblait à William, physiquement, avec ses cheveux noirs, sa gueule d'ange et cet air amusé. La seule différence résidait dans leurs yeux : ceux de William étaient noisette tandis que Lhyov les avait couleur océan.
On aurait pu croire que son histoire s'arrêterait là, qu'il ne ferait jamais plus que des bastons sanglante dans les rues mal famées de la ville etc. C'était pendant une semaine où William semblait un peu pensif, alors Lhyov s'occupait de ramener à
manger – d'une façon moins légale que celle de son mentor certes – pour nourrir la famille de sept qu'ils étaient. Un soir, alors qu'il revenait les bras chargés de fruits frais dérobés dans le verger du patelin voisin, il avait vu le vieil édifice miteux qui lui servait de maison depuis maintenant quinze ans tomber sous les flammes. Sans réfléchir plus d'une seconde, il avait laissé tomber ses courses et avait foncé. Malgré tout le sang qu'il avait fait couler au cours de sa petite vie, il y eut là des images d'horreur qui resteraient à jamais gravées dans sa mémoire. Ses « frères et sœurs » gisaient par terre, au milieu des flammes, gisant dans leur propre sang, éparpillés partout sur le sol. William était parmi eux, et semblait encore en vie. Lhyov s'était approché, puis l'avait aidé à se retourner. Un sourire éclaira le visage ensanglanté de William.

▬ Ah, p'tit frère... tu devais pas rentrer demain ?
▬ Will' putain, il s'est passé quoi ?! avait réussi à lancer Lhyov alors que la fumée l'étouffait à moitié.
▬ On a été attaqués... par surprise – il toussa – C'étaient des assassins, ils ont laissé personne.
▬ Ils sont tous... morts ?
▬ Ne pense pas à ça Lhyov. Tu dois partir, ou ils te tueront aussi. Tu dois leur faire croire que je ne suis pas mort, va voir le vieux marchand d'armes, au bout de la ville. Il te dira quoi faire. Prend ça aussi. Il arracha le collier qu'il portait autour du cou et le donna à Lhyov.
▬ Dis pas ça comme si t'allais crever, j'vais t'emmener avec moi ! hurla le garçon tandis que les larmes lui montaient aux yeux.
▬ Oh tu sais, ce n'est plus qu'une question de minutes pour moi... ils m'ont empoisonné.... hé mais tu chiales !
▬ Raconte pas de conneries, c'est la fumée... répondit Lhyov en les laissant couler. Ne pars pas... s'il te plaît...
Sonn sourire s'élargit puis il ferma les yeux pour toujours. Lhyov resta un moment le regard vide, au milieu des flammes, puis il hurla de toutes ses forces. Le cri était entre le cri humain et celui de dragon, détruisant deux ou trois piliers au passage. Les deux énormes ailes noires poussèrent dans son dos tandis qu'il essuyait ses larmes, puis il s'envola. Laissant son enfance, sa famille derrière lui, dans cette maison qui serait un tas de cendres au petit matin. Il vola toute la nuit hurlant de toutes ses forces et pleurant comme un gamin. Ce fut la dernière fois qu'il versa des larmes d'ailleurs.
Il atterit en catastrophe près de la maison du marchand d'armes, fatigué et affaibli. Le vieux Cristobal l'avait reconnu – même s'il l'avait confondu avec William tant la ressemblance s'était accrue au fil des années – et lui avait prodigué les premiers soins. Pendant deux jours, il dormit d'un sommeil agité, sans pouvoir se réveiller, hanté par les images macabres de la mort de sa seule famille. Puis lors de son réveil, le marchand d'arme lui avait expliqué. Expliqué que les parents de William voulaient qu'il prenne la tête de leur empire, mais que des aristocrates trop ambitieux ne voulaient pas courir le risque qu'un potentiel héritier vienne leur voler le trône qu'ils convoitaient. Alors ils avaient envoyé des assassins tuer celui qu'il considérait comme son frère. Si on apprenait que William Lewis était mort, il y aurait une guerre monstre entre les puissances Draconides du monde entier.

▬ Vous voulez dire que... je dois me faire passer pour William ?
▬ C'était sa dernière volonté, oui.
▬ Mais c'est impossible; William était un dragon blanc... je suis noir !
▬ Ah ça, toi seul le sait.
Lhyov n'avait aucune envie de sauver le monde des Draconides. Tout ce qu'il désirait, c'était retrouver les assassins de sa famille et les massacrer jusqu'au dernier. Mais si c'était ce que voulait William, il n'avait pas le choix. Il n'avait pas le droit de refuser, pas après tout ce que le dragon blanc avait fait pour lui. Alors il devint William Lhyov Christopher Lewis, puisqu'il ne pouvait se résoudre à renoncer à son prénom. Avant de commencer sa vie de nomade – il était hors de question de rester ici toute sa vie – Cristobal lui fit cadeau d'un anneau. Un anneau magique qui, avec un mécanisme magique, pouvait se transformer en une grande faux solide. Idéal pour voyager. Lhyov fit ses adieux au vieux marchand d'arme et dégagea le passage.
Ce qui s'est passé entre ses quatorze ans et maintenant ? Lhyov s'est entraîné dur et est devenu assassin. Une bonne façon de gagner sa vie, mais au moins il la gagnait. Toujours en déplacement, il ne fallait pas qu'on l'attrape ou c'en était fini de lui. Il jouait de temps en temps le rôle de William, de temps en temps son rôle à lui, jonglant habilement entre les deux en fonction du contexte...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Lorelay H.M. Ashford
Bon tacticien
Bon tacticien
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 20
Localisation : Dans des endroits pas frequentables

MessageSujet: Re: « Will. Lhyov C. Lewis »   Lun 27 Aoû - 10:46

Tout est eukay ! o/

Tu peux RP itout itout ! ( Voui voui je go faire ma fiche ! )

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« Will. Lhyov C. Lewis »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi Lewis Hamilton est il aussi detesté?
» Lewis Yorkshire de 15 ans (54) - ADOPTE
» John Lewis accuse Mc Cain d'attiser la haine contre Obama
» Ana Lewis
» Skye Lewis - Attention à la bombe !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vorkuta's future :: Arrive à Vorkuta ! :: Présentations. :: Présentations validées.-
Sauter vers: